Royaume du Maroc
Armoirie du Royaume du Maroc
Carte du Royaume du Maroc

Présentation à Paris de l'ouvrage «Maroc, le Royaume des peintres» de Maurice Arama

Paris, 24 avril 2019
Les salons de l’ambassade du Maroc en France ont abrité, mercredi soir, une cérémonie dédiée à la présentation du livre «Maroc, le Royaume des peintres» de Maurice Arama et ce en présence d’un parterre d’intellectuels français et marocains.

«Maroc, le Royaume des peintres», qui est paru aux éditions françaises «Non lieu» puis aux éditions marocaines «La Croisée des Chemins», est un ouvrage de référence qui présente plus de cinq cents peintres ayant vécu au Maroc entre 1832 et 1953.

Il s’agit «à la fois d’un ouvrage de référence, le plus complet à ce jour, recensant les artistes qui ont donné à voir le Maroc, et d’un livre d’art, somptueusement illustré, avec une multitude de documents inédits», souligne une note de présentation de ce beau-livre.

«J’ai essayé de décortiquer cet héritage laissé par ces artistes, parmi lesquels de grands noms de la peinture (Delacroix, Matisse, Dehodencq, Portaels, Marquet...) mais aussi d’autres artistes moins connus mais non moins talentueux, a affirmé à cette occasion Maurice Arama, grand historien d’art mais également peintre et ancien directeur de l’Ecole des beaux-arts de Casablanca.

Par leurs différents styles et sensibilités, «tous ces artistes, hommes et femmes, ont laissé une marque, une touche, un détail qui racontent la mémoire du pays. Il fallait donc essayer d’aller chercher ce qu’il y a derrière le travail de chacun d’entre-eux», a-t-il dit.

L’auteur, un grand spécialiste de Delacroix, a relevé que ces artistes ont contribué, par leurs peintures, au rayonnement du Maroc en tant que destination mythique et ont attiré vers lui d’autres artistes et intellectuels du monde.

Ce livre conforte l’idée que le Maroc a toujours été «source d’inspiration» et «terre propice pour la création», a observé à cet égard l’ambassadeur du Maroc en France, M. Chakib Benmoussa, dans une allocution prononcée en son nom.

Il s’agit d’un «travail magistral», s’est félicité l’ambassadeur, qui a tenu à remercier M. Abdelkader Retnani, qui dirige la Maison d’édition «la Croisée des Chemins», d’avoir été à l’initiative de l’édition de ce livre au Maroc. A l’issue de cette cérémonie de présentation, brillamment modérée par l’historien d’art Brahim Alaoui, qui a dirigé pendant 20 ans le Musée de l’Institut du Monde Arabe à Paris, un débat passionnant a été engagé avec l’assistance composée d’artistes, d’amateurs d’art et de journalistes.

La cérémonie de présentation de ce livre a été organisée dans le cadre des Mercredis de l’ambassade, qui proposent un rendez-vous avec des personnalités du monde de l’art, de la culture et des médias, ayant un lien avec le Maroc d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Ces rendez-vous constituent un espace de réflexion, d’échange et de débat sur des thématiques diverses ayant trait au Maroc et aux relation maroco-françaises.