Royaume du Maroc
Armoirie du Royaume du Maroc
Carte du Royaume du Maroc

Relation politique

| Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président français Emmanuel Macron à l'Elysée
| MM. Nasser Bourita et Jean Yves Le Drian à Rabat

Les relations entre le Maroc et la France sont anciennes, privilégiées et empreintes d’un esprit d’amitié et de partenariat. Le partenariat maroco-français, qui s’appuie sur une concertation régulière entre les deux pays et sur une grande convergence de vues sur les questions d’intérêt commun, se caractérise par :

- Un dialogue de haut niveau, continu et régulier, sous la Haute Impulsion de Sa Majesté, Le Roi Mohammed VI, et le Président de la République Française, Monsieur François Hollande;
- Des instruments solides qui permettent un dialogue politique continu et approfondi et une coopération économique, financière, dynamique et prometteuse ainsi qu’une coopération culturelle et sociale riche et empreinte d’un esprit constructif;
- Une assise juridique étoffée qui couvre tous les secteurs de coopération;
- Une volonté partagée et continue d'adapter les instruments de coopération pour accompagner la dynamique de
développement des deux pays;

Marquées par leur grande densité et diversité Les relations bilatérales, poursuivent leur évolution dans un contexte marqué par de nouveaux défis aux niveaux national, régional et international. Un dialogue de haut niveau Les Chefs d’Etat des deux pays entretiennent une concertation régulière et permanente.

Le 24 mai 2012, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, et le Président de la République française, Monsieur François Hollande, ont tenu une rencontre, en tête à tête, au Palais de l’Elysée et ont mis en exergue la qualité exceptionnelle des relations unissant les deux pays et les deux peuples amis et se sont engagés à raffermir davantage les relations bilatérales entre les deux pays. Le 22 septembre 2012, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a adressé une invitation au Président de la République française, Monsieur François Hollande afin d’effectuer une visite officielle au Maroc. Dans Son Message, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a précisé que « les deux pays ont réussi à bâtir un partenariat riche, multidimensionnel, empreint de confiance et animé d’une ambiance renouvelée » indiquant que « ce partenariat est nourri quotidiennement par les liens économiques, culturels et humains entre le Royaume du Maroc et la République Française ».

Les 3 et 4 avril 2013, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, dans le cadre d’une visite d’Etat effectuée au Maroc, le Président de la République française, Monsieur François Hollande.

Les deux Chefs d’Etat, ont réaffirmé « la volonté commune de revigorer le riche partenariat stratégique Maroco-français par de nouvelles perspectives innovantes notamment dans les domaines prometteurs du développement durable ». La dimension d’une relation exceptionnelle a de nouveau été soulignée et cette visite a permis de franchir une nouvelle étape sur le plan politique où la convergence entre le Maroc et la France sur les grandes questions internationales est totale et sur le plan économique où d’importants accords ont été signés.

Le Maroc et la France ont convenu de s’engager dans des actions conjointes dans tous les domaines, afin de conforter leurs concertations, d'accroître leur compétitivité partagée dans le domaine économique et de promouvoir ensemble, à l'échelle du monde, les valeurs d'ouverture, de tolérance et de respect, qui leur sont communes..

Un dialogue interparlementaire au service du développement des relations Maroco-françaises

Le dialogue interparlementaire s’implique de manière active pour accompagner la dynamique dans laquelle s’inscrivent les relations maroco-françaises.

Le Maroc est perçu, tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat, comme un pays modèle dans la région, eu égard au processus démocratique engagé et aux grands projets de développement et de réformes entrepris.

Des groupes d’amitiés sont créés de part et d’autre pour renforcer le dialogue engagé entre les parlementaires marocains et français. Les groupes d’amitié France-Maroc tant à l’Assemblée Nationale (140 membres) qu’au Sénat (73 membres), sont considérés parmi les plus importants.

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc de l’Assemblée Nationale est présidé par M. Luc Chatel (lien).
Le groupe d’amitié Maroc-France de la Chambre des Représentants est présidé par Mme Aatimad Zahidi.

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc du Sénat est présidé par M. Christian Cambon (lien).

Le groupe d’amitié Maroc-France de la Chambre des Conseillers est présidé par M. Abderrahim Atmoune.

Les liens entre les Parlements des deux pays se sont renforcés par l’organisation du premier forum parlementaire franco-marocain, qui s’est réuni à Rabat du 5 au 7 décembre 2013, sous la présidence des Présidents des quatre assemblées parlementaires à savoir M. Karim Ghellab (Chambre des Représentants), M. Mohamed Cheikh Biadillah (Chambre des Conseillers), M. Claude Bartelone (Assemblée Nationale) et M. Jean-Pierre Bel (Sénat). (communiqué final).

Des instruments en vue la concertation entre les deux pays

Présidées par les Chefs de Gouvernement des deux pays, les Réunions de Haut Niveau (RHN), arrêtent les grandes orientations du partenariat Maroco-français. L’institution de la Réunion de Haut Niveau Maroc-France, est intervenue au cours de la visite d’Etat de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, en France, en 1996.

Considérée comme étant un instrument politique majeur du partenariat des deux pays, la Réunion de Haut Niveau réaffirme l’engagement politique des deux parties, à œuvrer de concert, pour le développement du partenariat bilatéral et la mise en place d’une feuille de route pour l’accompagnement des différentes initiatives et actions de coopération dans les domaines politique, économique, social et culturel.

La première Réunion de Haut Niveau s’est tenue à Rabat en décembre 1997 et depuis lors, dix sessions se sont succédé à un rythme annuel, s’articulant généralement autour d’une thématique préalablement définie, qui répond aux aspirations de partenariat concerté entre les deux parties.

Lors de la Xème RHN, tenue à Paris, en juillet 2010, sous le thème « Un Partenariat Maroco-Français renouvelé pour un développement humain durable », les responsables marocains et français ont procédé au paraphe d’un accord de coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire et à la signature de 9 accords dans plusieurs domaines, notamment les énergies renouvelables, la couverture médicale, la santé et la sécurité au travail, le dessalement et l’irrigation, le financement de projets de développement, ainsi que la coopération scientifique. (Lire : Accords signés lors de la Xème RHN).

XIème Réunion de Haut Niveau; Rabat, Casablanca ; les 11 et 12 décembre 2012

Co-présidée les 12 et 13 décembre 2012, par les Chefs de Gouvernements des deux pays, Monsieur Abdelilah BENKIRAN et Jean Marc AYRAULT, la XIème RHN, a été placé sous le thème : «France-Maroc : un partenariat exceptionnel au service de la jeunesse ». Cette réunion est venue confirmer la pérennité de l'amitié, la solidité du climat de confiance et la volonté proclamée de part et d'autre de consolider la coopération Maroco-française.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a souligné, à juste titre, lors de l'audience accordée au Premier Ministre Français, Monsieur Jean Marc Ayrault, le caractère distingué et dense de ce partenariat, doublé de la pleine disposition des deux parties à le renforcer et l'approfondir davantage, au service du développement socio-économique durable.

Lors de cette rencontre de haut niveau, une feuille de route a été arrêtée entre les deux parties couvrant différents volets de coopération politique, économique, sociale et culturelle (lire la Déclaration finale).

Coopération décentralisée

La coopération décentralisée maroco-française est considérée parmi les plus importantes du bassin méditerranéen. Historiquement, cette coopération remonte pour le plus ancien partenariat recensé à la fin des années 80. Ces partenariats, qui ont augmenté dans les années 90, ont connu leur apogée dans les années 2000.

Cette coopération a évolué au cours des dernières années, à travers le lancement de plusieurs actions de partenariat dans plusieurs secteurs (aménagement urbain, culture, jeunesse et vie associative, développement économique, attractivité du territoire, environnement, eau et assainissement).

Soucieux de la vitalité de la coopération décentralisée, le Maroc et la France ont mis en place des programmes spécifiques de soutien. Il s’agit du programme d’appui à la décentralisation (PAD) de 2005 à 2009, qui est remplacé actuellement par le fonds conjoint de soutien à la coopération décentralisée maroco-française.