Royaume du Maroc
Armoirie du Royaume du Maroc
Carte du Royaume du Maroc

Stratégie économique du Royaume du Maroc

  • Economie

Depuis le milieu des années 1990, le Royaume du Maroc s’est engagé dans une dynamique de réformes visant la stabilisation du cadre macroéconomique, l’amélioration de l’environnement de l’entreprise, le renforcement de la compétitivité de l’appareil productif du pays et le lancement de programmes ambitieux pour développer les infrastructures et stimuler les secteurs porteurs. Ces réformes ont donné lieu à une amélioration des indicateurs macroéconomiques du pays.

Les performances économiques du Maroc se sont nettement améliorées grâce aux réformes entreprises. L’environnement politique et économique globalement favorable conforte le programme de réformes pour relancer la croissance et améliorer les indicateurs de développement du pays.

L’amélioration continue du climat des affaires, l’ouverture commerciale conjuguée à la libéralisation des secteurs productifs et à la régulation du marché, et l’engagement du pays dans une série d’accords commerciaux et de libre-échange renforcent davantage l’intégration économique du Maroc.

Certes, la mise en route de multiples chantiers structurants (Plan Maroc Vert, Plan Halieutis, Plan Emergence, Plan Solaire...) visait en premier lieu à combler le déficit du pays en matière d’infrastructures et à mettre à niveau le tissu industriel et ce, dans le cadre d’une stratégie globale de développement, dictée par l’insertion du pays dans l’économie-monde.

Dans ce cadre, le développement des six métiers mondiaux (l’offshoring, l’automobile, l’aéronautique, l’électronique, le textile & cuir et l’agroalimentaire) au cours des quatre dernières années a débouché sur des réalisations remarquables, dont notamment la création de 100.000 emplois.

  • Liens utiles

- Ministère de l'Economie et des Finances

- Haut Commissariat au Plan

- Direction des Etudes et Prévisions Financières